Passer de bonnes vacances en famille

Je ne sais pas pour vous, mais dans notre famille, c'est moi qui suis préposée aux vacances de A à Z. C'est une tâche que j'adore accomplir parce que cette projection anticipée me détend et me rend heureuse. Mais c'est aussi une lourde responsabilité parce qu'on ne part pas souvent en vacances et qu'on a envie de passer des vacances réussies. Je vous livre ici la manière dont je procède pour passer chaque année des vacances merveilleuses.




Phase de préparation

Dans un 1er temps, il s'agit de savoir ce que chacun attend de ces vacances.


Pour ma part, je recherche de la détente et du calme. Ce n'est pas que je ne suis pas sociable, mais depuis que je ne fais plus de grasse matinée (= depuis la naissance de mon fils), je préfère voir les gens la journée et me poser avec un bon livre le soir. Donc les animations tardives, très peu pour moi, surtout que les vacanciers font toujours beaucoup de bruit en rentrant à leur hébergement. Je cherche aussi à en faire le moins possible en termes de tâches ménagères. Ainsi, il va falloir un endroit qui propose un forfait ménage.


Pour mon mari, il est important d'avoir un espace pour lui pour se poser le soir après le coucher de notre fils. Du coup, il est très réfractaire aux chambres d'hotel ou aux studios dans lesquels nous serions tous dans la même pièce.


Notre fils de 3 ans et demi n'a pas encore d'exigences (encore que...). Il faut donc bien connaître sa progéniture: nous savons qu'il adore voir d'autres enfants...mais pas trop non plus. Comme nous, il est plus à l'aise dans les comités restreints et n'aime pas se noyer dans la foule.


Tous trois adorons aller au restaurant pendant les vacances, mais genre vraiment, genre 3 fois par semaine minimum...


Vous voyez l'importance de ces informations? Je sais que je ne vais pas chercher de locations indépendantes où nous ne verrions pas grand monde, mais je vais aussi zapper les gros campings-usine, où il y a foule et animations à gogo le soir.

La première fois où nous étions partis en vacances avec notre fils, nous avions découvert les villages de gîtes, dans lesquels on crée de petits liens dans une ambiance quasi familiale et cela nous avait beaucoup plu. Malheureusement, il n'y en a pas partout et parfois, ils sont trop chers. Et oui, le budget est une question importante. Surtout quand on veut aller au resto 3 fois par semaine! Mon astuce pour y arriver, c'est de rechercher des locations en-dessous de nos moyens. Ce n'est pas parce qu'on peut se payer une location chère qu'il faut le faire nécessairement. Pour notre part, nous ne souhaitons pas dépenser plus de 800 euros par semaine pour une location en France. Normalement, avec un peu de recherche, j'y arrive assez facilement. Je ne vous cache pas que cette année, il a fallu dépasser un peu (mais les forfaits ménage étaient moins chers aussi donc finalement, nous n'avons pas dépassé tant que ça).






Phase de recherche

C'est la partie où je passe des heures et des heures sur Internet et où j'épluche les avis Google et TripAdvisor.


Je commence par localiser le département où nous souhaitons aller ( une semaine dans le Cantal, puis deux semaines dans les Landes cette année) et je commence par chercher des villages de gîtes.

Pour le Cantal, moins touristique l'été, cela n'a pas été trop difficile d'en trouver un dans notre budget (encore qu'avec l'incertitude de mes traitements, nous avons beaucoup tardé et beaucoup de locations étaient déjà complètes). Par contre, pour les Landes, cela aura été plus compliqué. J'ai pour habitude de chercher des campings sur les Ventes Privées, mais cette année, je trouve que les prix sont exhorbitants, non? C'est en passant directement par les fournisseurs que cela a été le moins cher.


Il a donc fallu que je recherche moi-même sur Google en ciblant "Petit camping familial" (non, parce que les jeunes qui font la fête jusqu'à pas d'heure et les petites nanas en string à la piscine, je peux m'en passer!). Je suis finalement tombée sur un camping qui nous plaisait. Petite anecdote: dans les avis négatifs, certains vacanciers déploraient le manque d'animations le soir, pour moi c'était Bingo, ahah!


Les deux locations font donc partie d'une petite structure qui ont les mêmes équipements qui nous tiennent à coeur: piscine couverte (en France, on n'est jamais trop prudent!) et aire de jeux pour enfants. En effet, on ne veut pas à avoir à sortir toute la journée pour faire des activités. Par contre, j'ai dû faire la concession d'un accès direct à la plage car c'était définitivement hors budget: on pourra y aller en vélo ou en voiture, cela ne nous dérange pas tant qu'on va au resto!


Comme je l'ai mentionné plus haut, cette phase de recherche m'a pris beaucoup de temps. Cependant, je n'ai pas hésité à y associer notre fils et j'ai souvent cherché avec lui sur mes genoux.

De un, pour lui montrer que lorsqu'on part en vacances, il y a une démarche en amont et ce n'est pas magique. De deux, c'était agréable de le voir participer (en même temps, dès lors qu'il voyait des jeux et une piscine, il était d'accord). De trois, pour lui faire prendre conscience que partir en vacances, cela représente de l'argent. Certains campings lui avaient tapé dans l'oeil, mais je lui expliquais que leurs tarifs étaient trop élevés. Je pense qu'il n'est jamais trop tôt pour inculquer des notions de budget à un enfant, que l'on ait des revenus faibles ou élevés.





Phase d'attente

C'est bon! Nous avons trouvé les hébergements qui nous conviennent. Il n'y a plus qu'à attendre!

Ce que j'aime bien faire ensuite, c'est de présenter ces vacances à notre fils. D'abord, je lui montre l'hébergement en lui-même. C'est merveilleux de le voir s'extasier pour une Tiny House (aka chalet ou mobil-home!). Ensuite, je vais lui montrer quelques activités qu'on pourra faire à proximité: parcs d'attractions, parc aquatiques, etc. Cela permet de tâter le terrain et de voir ce qu'il aimerait ou non. Enfin, je lui montre aussi les paysages, les villes à visiter pour qu'il se fasse une représentation de ces futures vacances: il y aura une sacrée différence entre le Cantal et les Landes! Cela lui évitera ainsi la déception de vouloir voir la mer dans le Cantal!


Bon, vu qu'il a 3 ans, je ne vais pas le faire trop tôt non plus. Sinon, il va me casser les oreilles et je vais faire une overdose d'ici fin juillet!






Et pour ceux qui ont les mêmes critères de recherche que nous, voici nos hébergements des années précédentes que nous avons beaucoup appréciés:


Bretagne:

village de gîtes https://www.stereden.com/


camping https://www.sandaya.fr/nos-campings/le-kerou (un peu bruyant le soir quand même, mais notre fils avait adoré la mascotte et nous sommes repartis avec la peluche!)


Ile de Ré:

camping https://lesprises.com/


Ile d'Oléron: entre le camping et le village de gîtes

https://www.terresdefrance.com/Residence_Vacances_Les_Hameaux_Des_Marines_Saint-Denis-d%27Oleron_17


Provence: gros coup de coeur pour ce village de gîtes

https://www.oustaouduluberon.com/


Bonjour et merci pour votre visite !

Paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte. Utilisez cet espace pour relater votre parcours et présenter votre activité à vos visiteurs.

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest